Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fargesia jiuzhaigou

  • jardin d'automne

    Après une année de galère, le ginkgo perd tranquillement ses feuilles et la nouveauté cette année est que, comme nous n'avons pas eu de gel, elles ne sont pas tombées sous le poids de la glace en une nuit et donc, elles ont eu le temps de jaunir. Il n'en reste plus beaucoup, je ne faisais plus attention à lui.

    05122015J (5).JPG

    05122015J (6).JPG

    On pourra cueillir des roses à noël.

    05122015J (8).JPG

    Les charmes ne perdent pas leurs feuilles, on appelle ça un arbre marcescent. 

    05122015J (18).JPG

    Le drapeau irlandais flotte sur Kerniel près du fargesia jiuzhaigou 1 qui s'est bien étoffé cette année. 

    05122015J (16).JPG

    Les fougères mâles ont rendu l'âme après de bons et loyaux services. 

    05122015J (12).JPG

    Les graminées ont revêtu leur habit d'hiver.

    DSC00982.JPG

    Ici, il fait doux, humide, la campagne est silencieuse. J'entends cependant de temps en temps quelques coups de carabine. On ira voter...ou pas. En Bretagne, nous avons un avantage : c'est la région de France où le FN fait les scores les plus bas donc tant qu'il n'y a pas cette menace, on peut rester au chaud chez soi parce que gérer par le LR ou par le PS, au niveau des régions, c'est kif-kif bourricot. 

    Loïc LT, 06/12/2015

  • Soleil d'octobre

    Souvent en octobre, il fait beau, plus frais qu'en septembre mais beau. On a rallumé le feu depuis quelques jours si bien que les chats qu'on ne voyait plus beaucoup ont rappliqué notamment Gritou qui adore se mettre en boule près du pouf devant la cheminée. 

    Comme nous partons en Irlande dans quelques jours, nous avons réalisé quelques travaux d'automne : tailles, divisions, quelques plantations. J'aime bien que le jardin soit propre avant de partir mais si l'érable a perdu toutes ses feuilles, le pommier a à peine commencé si bien que je sais ce qui nous attend au retour. Toute la soirée, lorsque je bricole dehors, j'entends les glands tomber des chênes et m'amuse de l'effroi que cela provoque chez un de nos chats traînant dans le coin. Les glands tombent sur la route et les fossés et l'année d'après, je suis toujours surpris d'une chose pourtant banale : plein de petits chênes sortent de terre. Des camions et des tracteurs empiètent sur les bas côtés mais la nature a toujours le dernier mot. 

    Les gens désespèrent de l'automne parce qu'ils y voient les prémices de l'hiver. Pourtant, l'automne au jardin , en tout cas jusque fin octobre, est plus intéressant que le mois d'août que je trouve triste à mourir. 

    Les épillets des miscanthus apparaissent enfin : 

    20102015J (4).JPG

    131015J (4).JPG

    La Molina 'transparent' est plus fragile que le miscanthus et bizarrement est deux fois moins haute que les autres années...

    131015J (44).JPG

     

    131015J (26).JPG

    bambou fargesia jiuzhaigou 1

    fargesia jiuzhaigou 1

    La fougère Onoclea Sensibilis ( au pied de phyllostachys sulfurea viridis) a revêtu ses couleurs d'automne alors que les osmondes royales sont encore bien vertes. On m'a dit qu'Onoclea était très traçante. J'ai hâte de voir ça au printemps prochain. 

    20102015J (1).JPG

    Voici justement le futur monstre. C'est sa première année en terre, laissons-lui un peu de temps. 

    phyllostachys viridis sulfurea

    Prisca a sérieusement décoiffé le chèvrefeuille. Elle adore ça ! Mais aucun soucis pour lui. Le printemps lui appartient. 

    chèvrefeuille

    19102015J (49).JPG

    bambou sasa tessellata et fougère mâle

    19102015J (30).JPG

    Une pour finir, je n'aime pas les notes trop longues. Notre haie de charmes (appelée charmille) plantée il y a deux ans encercle l'endroit utilitaire où il y a des choses pas très belles à voir (tas de végétaux, composteurs, bois de chauffage). Le charme a la particularité de ne pas perdre toutes ses feuilles en hiver. Elles se brunissent mais restent fixées aux branches. On appelle ça un arbre marcescent, adjectif qui vient d'un certain M. Marcesse habitant près du Havre et qui en a découvert le principe. 

    20102015J (15).JPG

    Loïc LT, 20.10.2015

  • les monstroplantes # 2

    Je m'inquiétais que le phyllostachys sulfurea n'ait encore sorti aucune pousse mais un site spécialisé m'informe qu'il est tardif et qu'il faut attendre juin. Ouf ! Il faut savoir que lorsque je rentre du boulot, je fais le tour du propriétaire à l'affût des turions qui auraient pu sortir dans la journée. Donc, patience pour sulfurea (qu'on appelle aussi viridis..mais parfois c'est compliqué de savoir le vrai nom des bambous...on fait même des conférences pour en débattre !). C'est sa première année en pleine terre et j'attends beaucoup de ce bambou aux cannes jaunes magnifiques dont j'avais extrait des rhizomes chez un ami (qui lui,  cherche une solution pour s'en débarrasser). 

    280415J (21).JPG

    Par contre, aux pieds du monstre, les fougères s'épanouissent. Il y a surtout de l'onoclea sensibilis et de l'osmonde royale. J'ai changé de place à tout ce petit monde au début de printemps et ne regrette pas. A l'ombre des bambous nigra et de la haie de prunus et de photinias, elles voient très peu le soleil (contrairement à l'année dernière quand j'avais eu la bêtise de penser qu'elles supporteraient le pâle soleil armoricain). Et je les arrose copieusement. 

    220515J (7).JPG

    Pendant ce temps, sur le même îlot, le navire amiral  (phyllostachys vivax huangwenzhu)  n'a pas perdu de temps (environ 10 turions dont 3 ou 4 d'un fort diamètre) :

    jardin,printemps,printemps 2015,bambou,fargesia jiuzhaigou,fargesia robusta campbell

    Une autre vue que j'aime bien. On y voit  le pittosporum, le fargesia jiuzhaigou 1, 2 cornouillers, l'arbre à perruque (au feuillage rouge) , un sapin quelconque, un hibiscus, l'arche avec le chèvrefeuille qui est en train d'envahir le rosier grimpant...

    220515J (1).JPG

    Les jeunes frondes de la fougère Dryopteris erythrorosa sont magnifiques quand elles se développent. Ensuite, cette variété devient une fougère quelconque.

    jardin,printemps,printemps 2015,bambou,fargesia jiuzhaigou

    Dans l'angle de la maison côté nord, ce sont également des fougères (dryopteris filix-max) qui accueillent les impudents visiteurs qui nous veulent quoi encore.

    jardin,printemps,printemps 2015,bambou,fargesia jiuzhaigou,fargesia robusta campbell,phyllostachys vivax huangwenzhu

    L'incontournable boule de neige :

    jardin,printemps,printemps 2015,bambou,fargesia jiuzhaigou

    On ne se lasse pas des jeunes cannes du Fargesia robusta Campbell :

    jardin,printemps,printemps 2015,bambou,fargesia jiuzhaigou

    Il fait encore bien froid, le bar est toujours fermé. 

    jardin,printemps,printemps 2015,bambou,fargesia jiuzhaigou

    Mais je vais laisser tout ce petit monde en paix.  Je pars risquer ma vie dans la vase de la baie du Mont-Saint-Michel. Mourir oui, pas pour des idées mais au pied d'une merveille !

    boyKen !

    Loïc LT (photos prises le 22.05.2015)

    liste bambous (maj 22.05.2015)

     

    variété    
         
    Fargesia nitida 'Sp. Jiuzhaigou 1' 2011 terre
    Fargesia robusta 'Campbell' 2010 terre
    Fargesia rufa 2012 terre
    Indocalamus tesselatus 2012 pot
    Phyllostachys aurea 2008 terre
    Phyllostachys aurea 'Koi' 2012 pot
    Phyllostachys aureosulcata f. Spectabilis 2011 pot
    Phyllostachys bissetii 2009 terre (ilot)
    Phyllostachys nigra 2009 terre (ilot)
    Phyllostachys nigra f. Henonis 2010 pot
    Phyllostachys sulphurea var. Viridis 2012 terre (ilot)
    Phyllostachys vivax f. Aureocaulis 2010 terre
    Phyllostachys vivax f. Huangwenzhu 2011 terre
    Pleioblastus chino f. Elegantissimus 2011 terre
    Pleioblastus chino f. Tsuboi 2011 pot
    Pseudosasa japonica 2008 terre et pot
    Sasa tsuboiana 2009 terre
    Sasa veitchii 2012 pot
    Semiarundinaria yashadake f. Kimmei 2012 terre
    XHibanobambusa tranquillans f. Shiroshima 2008 terre
    Fargesia papyrifera 2014 pot
    Pleioblastus variegatus 2012 ? pot
  • [jardin] voici le fargesia jiuzhaigou

    Il s’agit de mon premier achat à Crea’paysage, un pépiniériste basé à Ploemeur bien connu des bambouphiles (leur site est ici et on peut acheter en ligne). Je ne suis jamais allé chez eux (pourquoi d’ailleurs) mais je les ai rencontré dimanche dernier aux botaniques de Ploemeur, où ils exposaient. Nous avons été accueilli par une fille très aimable (que je crois être la fille de Didier Fogaras, le patron). Je lui ai posé quelques questions et elle a pris le temps de me répondre malgré toute cette foule autour de son stand.
    Et nous sommes partis avec avec un fargesia jiuzhaigou 1 (28€). Prisca était d’accord et même enchantée (je la soupçonne même de devenir fan de bambous !).
    Je l’ai planté hier soir (voir note précédente). Voici donc le spécimen. Pour l’instant, j’ai un grand reproche à lui faire : nombre de ses chaumes ploient et touchent le sol. Je dois ficeler l’ensemble pour que cela ressemble à quelque chose.

    24092010 (9).JPG

    et zut, j'aurais dû enlever le sac plastique qui protège les molinia arundinacea...(à gauche, on distingue deux des hostas plantés le même jour) et au loin cette haie de thuyas tellement haute que j'ai abandonné la taille en cours).