Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bambous

  • bambous 2014, le podium

    Voici les bambous dont je rêvais lorsque j'en ai commencé la culture en 2008.

    20052014J (25).JPG

    La cuvée 2014 phyllostachys huangwenzhu si elle n'est pas très dense (sept chaumes ce qui finalement n'est pas si mal..à côté du phyllostachys vivax qui en a produit 3 mais que mon jardinier débroussailleur a dézingués) mais ils font un diamètre de 4 cms ce qui est un record ici. Médaille d'or indiscutable donc pour le huangwenzhu.

    20052014J (29).JPG

    Sinon le fargesia robusta campbell planté en 2009 je crois commence à ressembler à quelque chose, je lui décerne la médaillé d'argent 2014.

    08062014+%252873%2529.JPG

    La médaille de bronze revient aux phyllostachys nigra. Des dizaines de turions sont sortis de terre. Tous les chaumes qui ne sont pas noirs et qui sont recouverts d'une gaine sont les bébés de l'année. 

    08062014+%252824%2529.JPG

    Voilà pour le classement 2014. 

    Petite cerise sur le gâteau. Une de nos hostas (surnommée oreilles d'éléphants) nous offrent cette année des feuilles tout à fait remarquables...et encore, elles ont encore crû depuis que j'ai pris cette photo.

    20052014J+%252816%2529.JPG

    Petite présentation florale sur la terrasse composée de géraniums, de gaillardes et de verveines...Les roses, les géraniums ne sont pas trop mon fort mais un peu de couleur s'impose dans cet uniVERT...

    08062014+%25286%2529.JPG 

  • le bambou bleu

    Bambou___Fargesi_4f4a116277cdd.jpgIl y a le bambou noir (phyllostachys nigra) dont j'ai souvent parlé ici et qui m'émerveille chaque année un peu plus mais il existe aussi un bambou bleu : le borinda papyrifera. C'est un bambou cespiteux ( c'est à dire très sage) que je connais depuis longtemps et sur lequel je fais une fixation depuis quelques jours (car je me suis mis en mode pré-printannier). J'ai un projet de construire une grande jardinière en parpaings dans l'angle droit de notre terrasse (qui se situe sous le niveau de la terre) afin de retenir la terre et aussi d'agrémenter cet endroit. Je n'y connais rien en montage d'un mur en parpaings mais je me renseigne beaucoup et bien que n'étant pas manuel, quand je désire quelque chose, et bien j'essaie de le faire soigneusement. Dans le cas de notre mur, ça ne devrait pas être sorcier, il n'y aura que trois niveaux de parpaings. Et donc, la jardinière sera en L. On habillera ensuite les parpaings. Mais revenons au sujet. Dans cette jardinière, je souhaite planter un borinda pypyrifera (entre autres). Le problème est que c'est un bambou très rare. Je le trouve en vente sur la toile que sous la forme de graines mais je n'achète jamais de graines. C'est trop aléatoire. 

    Ce bambou ne résiste pas aux grands froids et donc convient parfaitement à la Bretagne où les températures ne descendent jamais très bas.

    Le borinda papyrifera est un bambou très rare donc onéreux. Il est au catalogue du chatel des vivaces (mais épuisé) pour 68€ le pot de 10L. 

    Je vais tout faire pour l'acquérir et tiendrai informé les 2 lecteurs de ce blog. 

    Loïc LT

    * j'ai piqué la photo chez esprit bambou.

  • tentative de sauvetage d'un olivier

    C'est un olivier qui devait prendre la direction d'une déchetterie. Un contribuable qui voulait s'en débarrasser..je n'ai pas laissé passer l'occasion et donc je l'ai récupéré mais c'est pas gagné car le contribuable en question (oui, je dis'contribuable plutôt que 'type', c'est plus parlant et puis on est autant des contribuables que des types) l'a déraciné sans trop faire attention aux racines. Un pépiniériste à qui je l'ai montré avant la plantation lui a donné 2 chances sur dix de survie. Ce serait dommage qu'il crève car je trouve qu'il est à sa place près de la terrasse(je ne suis pourtant pas trop adepte de l'olivier en Armorique mais des sujets comme celui-là dans les jardineries valent dans les 200€). 

    Alors, je lui ai donné de la bonne terre mélangée avec du sable et puis, tout au fond j'ai mis un lit de graviers pour le drainage et j'ai acheté aussi un petit bidon d'engrais pour plantes méditerranéennes...et puis lors et depuis sa plantation, beaucoup d'eau pour  favoriser l'enracinement. Maintenant, attendons et voyons comment il se porte dans les jours à venir, si les feuilles s'enroulent et tombent etc...

    IMGP1035.JPG

    16082013J (1).JPG


  • les bambous de la joie

    Tous les soirs en rentrant du boulot, le premier réflexe est de faire un petit tour de jardin pour voir un peu ce qui a pu sortir, éclore, se colorer ou bien hélas être abimé dans la journée (grrhh les chats). Ce printemps 2012 est plutôt frais mais par contre très humide, tout le contraire de l'année dernière. Pour les bambous, je préférais l'année dernière car il est facile de compenser l'absence d'eau, pas l'absence de soleil. Malgré tout,  je suis un bambouphile comblé. et ne me lasse pas d'admirer le phyllostachys vivax aureocaulis dont quelques gros chaumes bien jaunes avec des stries vertes sont sortis de terre :

    15052012J%2B%252826%2529.JPG

    Plan large où l'on voit deux de ces monstres se dresser. Ils vont bientôt dépasser tous les anciens chaumes :

    jardin,bambou,bambous,phyllostachys vivax aureocaulis,shiroshima,phyllostachys aureosulcata spectabilis

    Et gros plan sur les jaunes chaumes de spectabilis, un bambou en pot :

    15052012J+%2822%29.JPG

    et enfin sur la pelouse où des turions de shiroshima apparaissent ici ou là. C'est quelque peu effrayant !

    15052012J+%286%29.JPG

  • les bambous du jardin # un nouveau pensionnaire

    Début mars, un ami a débarqué chez moi avec un échantillon d'un bambou qu'il possède chez lui :

    sulfurea.jpg

    Ne s'agissant ça pas du sempiternel aurea, j'ai été tout de suite intéressé. Queques jours plus tard, muni de ma pioche et de ma pelle, je me suis rendu sur place pour voir la plante en question. Situé derrière un bosquet de pseudosasa japonica et non loin d'une touffe de pseudosasa tsutsumiana, le phyllostachys se dresse au bord d'une espèce de monticule plutôt hostile.

    sulfurea2.jpg

    Je n'ai pas eu trop de mal à extraire une motte :

    10032012+%2823%29.JPG

    Ensuite, j'ai demandé à mes camarades bambouphiles de quelle espèce il pouvait s'agir. Ils ont la quasi certitude que c'est un phyllostachys sulfurea. Reste plus qu'à attendre les premiers turions. La saison commence bien.

  • les bambous, le récap.

    Il est temps de faire le point. L'hiver pointe le bout de son nez mais grâce à un bel automne, les bambous ont continué à sortir des turions qui pour la plupart, hélas ne résisteront pas aux premiers gels. Mais j'attends déjà le printemps avec impatience. J'ai encore quelques projets, le but étant de rester raisonnable. Notre jardin n'a pas vocation a devenir une bambousaie. D'ailleurs, nous avons prévu planter quelques fruitiers, un ginkgo biloba (clin d'oeil) et puis, il y a aussi quelques belles graminées qui me tentent bien comme l'imperata cylindrica. 2012 devrait être une belle année.

    boocollect.jpg

    Imperata-cylindrica.jpg

    imperata cylindrica (mais ce n'est pas chez moi, hélas !)

  • petit tour de jardin.

    21072011 (6).JPG

    21072011 (35).JPG

    21072011 (1).JPG

    21072011 (29).JPG

    11072011J (2).JPG

    13072011 (53).JPG

    31072011.JPG

    31072011 (15).JPG

  • bambous 2011 # et un de plus !

    J'ai repéré ce phyllostachys aureosulcata spectabilis pendant ma pause déjeuner dans une jardinerie près de mon lieu de travail. 13.90€, prix normal pour un pot de 2 litres. Alors, sur le coup, je ne l'ai pas acheté mais pendant toute l'après-midi, j'ai pesé le pour et le contre et évidemment, le pour l'a emporté ! Je suis retourné ce soir et hop, voici un nouveau venu à Kerniel. Il ira dans un premier temps dans un pot de 100 litres et il aura près de lui le phyllostachys vivax huangwenzhu et celui que je crois être un phyllostachys viridiglaucescens (que j'ai prélevé à Berloch il y a un mois, j'en reparlerai).

    15062011%2B%25282%2529.JPG15062011%252520%2525283%252529.JPG

    voici le phyllostachys viridiglaucescens (?), qui n'était que racine il y a encore un mois :

    15062011%2B%25285%2529.JPG

    et phyllostachys vivax huangwenzhu

    15062011%252520%2525286%252529.JPG


  • bambous 2011 # Semiarundinaria yashadake 'kimmei'

    27042011f (1).jpgBonjour,

    je m’appelle Semiarundinaria yashadake 'kimmei'. Je suis né et j’ai grandi chez un pépiniériste de la région de Lorient. J’ai été adopté le 27 avril par un être humain répondant au prénom de Loïc. Après un voyage en voiture d’environ une demi-heure, je suis arrivé dans la propriété du monsieur où j’ai été accueilli par pas mal de petits cousins : des nigras, des bissetii, des vivax, des aurea, des fargesia, des sasa.
    Mon maître ayant d’autres occupations, j’ai du patienter quelques jours dans mon pot trop étroit. Lorsque hier soir, je l’ai vu s’approcher de moi tout souriant et décidé, j’ai su que mon heure était venue. Je m’attendais à être planté en pleine terre mais en fait, il m’a juste offert un pot un peu plus grand. Alors j’étais peu déçu alors il m’a dit que si j’étais généreux et vigoureux, j’aurais le droit dans quelques années à voir mes rhizomes tracer dans cette terre bretonne qui me tend les bras. Je suis déçu mais je vais bien, d’autant que je vis dans une bonne terre, un mélange de compost “maison”, de terreau et de terre jardin. De plus, je suis arrosé régulièrement. Mon maître m’appelle Kimmei, “mon petit kimmei” même !
    On dit de moi que je suis un bambou magnifique, que mon intérêt réside dans mes chaumes qui changent souvent de couleur, passant du vert, au jaune ou au rouge au gré des saisons. J’aurai l’occasion de lui démontrer tout ça . Sur ce, je vous laisse.

    +++, kimmei.

    ps : j’avais oublié de vous dire : un autre bambou a été adopté le même jour que moi, mais c’est un géant, je n’ai pas envie de vous en parler. Je ne veux pas qu’il me fasse d’ombre.

  • bambous 2011 # visite à Crea'Paysage

    En ce dimanche ensoleillé de printemps, nous sommes allés visiter une pépinière spécialisée dans le bambou. Crea'Paysage se situe à Ploemeur a environ 2kms de l'océan. J'y ai passé un agréable moment mais  ce fut trop court vu que les filles n'avaient qu'une envie : aller à la plage. Mais bon, quand même, j'ai essayé d'optimiser la visite. La pépinière dispose d'une collection impressionnante et j'en avais des sueurs partout. Alors, était-il envisageable que je m'en aille les mains vides ? Hein ? Non. Alors voilà, Prisca m'a offert un Semiarundinaria yashadake 'kimmei', un plant que j'avais repéré et dont la particularité  est de développer des chaumes aux couleurs variant en fonction des saisons. Bon, Prisca était un peu sceptique, parce que de visu comme ça, il ne ressemble pas à grand chose. Et puis, je me suis fait plaisir aussi en me portant acquéreur d'un phyllostachys vivax huangwenzhu, un bambou classé parmi les géants. On est sortis de là avec un portefeuille allégé de 100€. Maintenant, il ne me reste plus qu'à planter tout ça. Les deux monstres vivront dans un premier temps en pots. Et puis dans quelques années, je verrai. A ce rythme, il faudra que j'achète la prairie en face de chez moi...

    La photo du milieu représente le phyllostachys vivax huangwenzhu à âge adulte. Sur la 3ème photo, c'est moi derrière un turion de je ne sais plus quel géant. Merci à Didier Fogaras, taulier des lieux et  à toute son équipe !

    A17042011%20%2824%29.JPG

    A17042011%20%2844%29.JPG

    A17042011%20%2848%29.JPG