Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Camors

  • corps de ferme à l'abandon (2)

    03 05 2021 (6).JPGJ'ai un petit circuit forestier près de chez moi sur lequel je me balade le casque sur les oreilles. Ça fait deux ans que je vis dans cet appart et je n'avais jamais été attiré par les bois préférant la mer. Alors, je marche suivant ce sentier bien dégagé. Hier, j'ai fait une bifurcation pour sortir plus vite de la forêt et je suis tombé sur une maison en ruine. Mais des choses m'ont surprise. Par exemple, la porte d'entrée est toute neuve et à l'étage, on voit que des travaux ont commencé puis on été abandonnés.

    DSC02248.JPG

    la jolie porte d'entrée....ouverte sur des pièces vides. Si un jour, je décapite un contribuable, c'est ici que je viendrai me planquer mais gardez ça pour vous. 

    DSC02251.JPG

    Où mène l'escalier ? Je ne sais plus, je ne l'ai pas emprunté. mais donc, il y a aussi une pièce à l'étage. C'est une maison bien conçue avec un garage devant pour ranger sa bagnole ou stocker du bois. 

    DSC02257.JPG

    DSC02249.JPG

    Il n'y a pas d'annonces immobilières. Le propriétaire existe t-il encore ou est il dans un ephad ? En tout cas, cette porte toute neuve m'intrigue alors que tout le reste est à l'abandon.

     

     

  • On n'attend plus l'hiver...(alors écrivons qu'on se manque)

    J'aime bien personnaliser mon bandeau au rythme des saisons et j'ai profité  de ce matin blanc pour prendre une photo de le vue qu'on a depuis la terrasse. Mon rêve évidemment, ce serait un paysage enneigé...mais la dernière fois qu'il a neigé à Camors, c'était en novembre 2010. En prenant les photos, j'ai surpris un geai perché sur un poteau de clôture. Ça m'a fait penser qu'on a oublié de mettre la mangeoire pour les oiseaux. 

    07012017 (5).JPG

    Mais l'événement du matin, ce n'est pas le gel, c'est le tremblement de terre (magnitude 3.7) dont l'épicentre se situait entre Vannes et Pontivy (c'est à dire pile poil au milieu de ma cuisine) mais personne n'a rien ressenti dans la maison endormie. 

    On n'attend plus l'hiver

    Alors écrivons qu'on se manque

    Même si on s'est vu hier

    C'est déjà long de s'attendre...

    (pastiche d'un titre de qui vous savez)

    Loïc LT

    vie du blog,hiver,julien doré

    Prisca a taillé le chèvrefeuille. On dirait Mémé qui a fait des bigoudis et qui sort de chez le coiffeur -)

  • tempête Dejoie : gros dégâts à Kerniel (Camors 56)

    Parmi les dégâts les plus remarqués provoqués par la tempête Dejoie qui a frappé la Bretagne le 13 février 2016, il faut signaler la perte de 3 chaumes de bambous géants chez le grand spécialiste de ces herbes géantes qu'est votre serviteur. Il s'agit de la variété phyllostachys vivax 'huangwenzhu', celle qui fait les plus gros chaumes sur le domaine camorien du célèbre recenseur de cabines (qui dispose d'une collection de plus de 25 variétés de bambous différentes). 

    bambou, phyllostachys vivax 'huangwenzhu'

    Les pompiers de Baud, de Languidic et de Pluvigner se sont rendus sur place équipés de camions munis d'échelles télescopiques et de nacelles. Un hélicoptère survolait les lieux pour diriger les opérations mais les 3 chaumes n'ont pu être relevés. Le commandant Duvent coordonnant les opérations n'a pu que constater les dégâts :

    Après le sauvetage des vies humaines, redresser les bambous fait partie de nos missions prioritaires et c'est donc avec un grand regret que nous quittons les lieux sans avoir pu redresser les géants. Nous adressons toutes nos condoléances à Loïc LT ainsi qu'à sa famille. 

    Parmi les autres dégâts sur le domaine, il faut signaler l'inclinaison du sapin Juniperus offert par des touristes libéraux de Corée du Nord en 2009 dont le jardinier tentera le redressement, ce qui ne devrait pas être une affaire trop délicate. 

    140216J (4).JPG

    Loïc LT, le 14/02/2016

  • recensement des cabines # 42 Cléguérec (Morbihan 56)

    Après Le Sourn, je poursuis ma montée vers le Grand Nord et m'approche mine de rien des Côtes du Nord. Je suis tranquille, mon passeport est en règle et le passage à la frontière devrait se faire sans problème. Cléguérec où j'arrive sans tambour ni trompette à 12h13  est donc tout au nord du Morbihan, à 14 kms du Sourn en empruntant la D15, qui est l'unique route carrossable permettant de rejoindre les deux villages. Comme d'habitude, je vais poster un googleMap du parcours mais en prenant une vue plus large montrant les deux côtes qui baignent l'Armorique. 

    GooglemapclegB.jpg

    J'ai mis du temps à trouver la cabine et pourtant je suis passé plusieurs fois devant. Et pour cause, je n'ai jamais vu une cabine aussi neutre et transparente. Ce n'est pas le fait qu'elle soit mitoyenne aux PTT et qu'elle ne contienne pas de combiné mais il faut admettre qu'on ne peut pas faire plus sobre. Par ailleurs, vu son positionnement singulier, je pense qu'elle peut échapper à l'expulsion spatiale, cela risquerait d'endommager le bureau des Postes, Télégraphes et Téléphones. Par ailleurs,  il ne reste plus de son intitulé que LEPHO. 

    CLEGUEREC 06 02 16 (6).JPG

    Mais la commune de Cléguérec tient aux utilisateurs de cet endroit vide ( sauf de feuilles mortes et de détritus) puisque ne peuvent se garer devant le Crédit Agricole que les usagers de la cabine. 

    CLEGBLAGUE.jpg

    Cléguérec qui m'apparaissait comme un bourg quelconque et désert n'est pas sans attrait lorsqu'on prend une photo au détour d'une rue.  On dirait que des commerces se succèdent aux commerces et pour un bourg avec un peu moins d'habitants que le mien (Camors), je trouve même qu'il s'en sort pas mal. J'ai cru dénombrer 3 banques alors que mon patelin  non seulement n'en possède pas une seule mais n'a pas pas non plus de distributeurs (sauf un mais qui ne distribue que des francs). Mais il faut regarder aussi l’environnement. Camors est proche de 'grosses' bourgades contrairement à Cléguérec. Bon, je trouve que je deviens trop sérieux

    CLEGUEREC 06 02 16 (14).JPG

    Comme à mon habitude, je n'évoque pas le patrimoine religieux qui concernant la Bretagne vaudrait une note à elle-même. Par contre, j'ai omis de prendre la statue de la liberté  (symbolisant l'exode des bretons vers l'Amérique au début du XXe) qui trône sur la place centrale depuis 1875 et dont une pale copie a été réalisée à New-York un peu plus tard. 

    On ne rigole pas. Je suppose que le café n'est plus à vendre et j'ai une pensée pour ses propriétaires qui ont dû tirer un trait sur la réalisation du capital durement acquis.  Personnellement, je ne crois pas être déjà rentré dans un bar doté d'une telle porte (de prison). 

    CLEGUEREC 06 02 16 (13).JPG

    Tabac, presse, hôtel, bar, restaurant...mais que ne fait pas cette enseigne ? Courant me direz-vous dans une village de 3000 habitants, le touriste ne doit pas être mécontent de trouver un tel magasin dont le patron doit faire plus qu'il ne propose. 

    CLEGUEREC 06 02 16 (26).JPG

    Cléguérec, (56450), Morbihan, maire : Marc Ropers, (parti udiL) , 2900 Cléguérécois, reportage réalisé le 06 février 2016 en matinée ( de 12h13 à 12h38 ) . temps doux. direction Silfiac (toujours dans le Morbihan)

    Loïc LT, 13/02/2016

  • démantèlement des cabines # 2 Camors (Morbihan 56)

    En cette fin d'après-midi maussade et brumeuse, je rentre de Pluvigner, "gros" bourg situé à 5 kms de Camors mais où je n'avais encore pas faire de reportage-cabine (c'est chose faite et le compte-rendu est en cours de réflexion), et pour rentrer chez moi, il me faut traverser Camors (mon fief) et mécaniquement je tourne la tête vers l'endroit où se situent les cabines téléphoniques mitoyennes et je ne les vois pas mais comme je suis sur la route principale et que lesdites cabines se trouvent à 100 mètres de la route, je ne suis pas certain alors je tourne à droite et vais voir sur place. Comme de fait, CAMORS NE DISPOSE PLUS DE CABINE TELEPHONIQUE ! 

    CAMORS230116 (8).JPG

    Avant :

    DSC02099.JPG

    L'expulsion dans l'espace est assez récente car j'ai vu les cabines il y a 15 jours. Toujours est-il que coïncidence ou pas, la disparition des cabines coïncide avec la mise en place d'une borne de recharche pour voitures électriques, située à 100 mètres de là. 

    CAMORS230116 (9).JPG

    Il m'est d'avis que si les cabines n'étaient plus guère utilisées (ne fonctionnant pas déjà), cette borne ne connaîtra pas pour ces premiers mois d'existence plus de succès, pas une voiture électrique ne circulant à Camors. Seul Beauchamp possède une Zoé mais je ne pense pas qu'il se cache si près de chez moi. Toujours est-il que ces travaux qui se sont faits dans mon dos sont symboliquement bien pensés...Peut-être que le même jour, on a expulsé les cabines et on a installé une borne de recharge. Je ne sais pas quand aura lieu l'inauguration de cette dernière, ni la cérémonie en mémoires des cabines. Le futur bulletin municipal devrait nous informer de tout ça. 

    Je ne suis pas resté traîner dans le bourg. Les deux seuls bars encore ouverts étaient fermés et les bars ayant déposé le bilan étaient encore plus fermés. Camors faisait la grimace sans doute à cause de l'expulsion inattendue voire impromptue des appareils des PTT. 

    Camors

    CAMORS230116 (6).JPG

     

    Je dédie cette note triste à Appoline (une fois de plus) dont c'est aujourd'hui l'anniversaire et qui fut peut-être l'une des dernières utilisatrices desdites cabines.

    Loïc LT