Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rienhardt

  • les romans de la vie #28 Isabelle M

    Depuis longtemps mon cœur était à la retraite
    Et ne pensait jamais devoir se réveiller
    Mais au son de ta voix j'ai relevé la tête
    Et l'amour m'a repris avant que d'y pense
    Isabelle
    Isabelle
    Isabelle
     
    chatdes.jpgBon, c'est du Aznavour, pas la plus plus connue certes mais c'est un fait que la fille dont je vais vous parler s'intitule Isabelle. Je l'ai rencontrée tout à fait par hasard et je faisais mon malin en parlant de mécanique quantique. Et puis, voilà t'y pas qu'elle me sort " et tu connais l'expérience du chat de schrödinger ?".  Je lui ai avoué que non et comme c'est un  concept essentiel de la physique quantique, j'ai arrêté les frais et j'ai lancé la discussion sur l'arbre qui tombe. Est ce que lorsqu'un arbre tombe et qu'il y a personne pour le regarder, il fait du bruit quand même ?  On était en train de finir le homard qu'on n'avait pas encore tranché sur le sujet. 
    Au début, je crois pas mais au fil et à mesure de nos rencontres, j'ai fini par tomber amoureux d'elle....et un jour, elle m'annonce triomphalement, qu'elle avait enfin un mec dans sa vie. Vous devinez mon désarroi...alors je lui ai juste dit que j'étais content pour elle. Sauf que quelques semaines plus tard avoir rompu  (chouette !),  elle m'annonce qu'elle s'est rabibochée avec lui. En tout cas, aujourd'hui, je ne sais pas si on se reverra un jour mais je lui ai dit que la porte était toujours ouverte. C'est agréable de discuter avec elle. Souvent, les gens autour devaient penser que nous parlions une langue étrangère. En tout cas , la physique quantique, je ne sais pas si c'est une révolution ou une mascarade mais ça a le mérite de m'avoir fait rencontrer Isabelle....Isabelle...Un petit quatrain de Aznavour et les dix livres préférés de Isabelle ensuite. 
     
    Tu vis dans la lumière et moi dans les coins sombres
    Car tu te meurs de vivre et je me meurs d'amour
    Je me contenterais de caresser ton ombre
    Si tu voulais m'offrir ton destin pour toujours
     
     
     
    le monde de Sophie - Jostein Gaarder*
    un souffle vers l'éternité  - Patricia Darré
    dieu me déteste - Hollis Seamon
    réparer les vivants - Maylis de Kerangal
    la kabbale révélée - Michaeel Laitman
    Réfléchissez et devenez  moins riche - Napoleon Hill
    le livre des esprits - Allan Kerdec
    la ronde et autres faits divers - JMG Le Clézio
    l'alchimiste - Paul Cuelho*
    conversations avec dieu : Neale Donald Walsch
     
     
     
    Comme on passe le doigt entre l'arbre et l'écorce
    L'amour s'est infiltré, s'est glissé sous ma peau
    Avec tant d'insistance et avec tant de force
    Que je n'ai plus depuis ni calme ni repos
    Isabelle
    Isabelle
    Isabelle, Isabelle, Isabelle
    Isabelle, Isabelle
    Isabelle
    Isabelle
    Isabelle, mon amour
     

  • lecture en cours : comédies françaises - Eric Reinhardt

    Le premier fou rire arrive à 6% sur la liseuse. Dimitri tombe raide dingue d'une fille alors qu'il se balade dans les rues de Madrid. Quelques temps plus tard à Paris, il retombe sur cette fille lors d'un spectacle chorégraphique d'Anne Teresa De Keersmaeker (sur une musique de Brian Eno) ! Le hasard ne peut gère aller plus loin. Et puis finalement, il la perd de vue à nouveau dans la salle. 

     

    "Quelle insulte au destin ! Il venait de cracher à la face du hasard en estimant qu''il pouvait rester peinard sur son siège à attendre la suite des festivités - alors même que le hasard avait pris la peine de lui renvoyer son inconnue sur un plateau ! Qu'est ce qu'il s'était imaginé ?! Que le hasard, en plus, allait faire en sorte que la meuf aille l'attendre au bas de l'escalier, et vienne à sa rencontre ?!! Hey, salut Dimitri, c'est moi, ta passante madrilène, c'est le hasard qui m'envoie, tu vas bien ?