Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le-roc-saint-andré

  • recensement des cabines # 78 - Le-Roc-Saint-André (Morbihan)

    Officiellement, ce samedi 29 octobre marquait la fin d'une belle histoire, originale et aventureuse, solitaire et géographique. En effet, en quittant Pleugriffet et en me rendant vers le sud-est du Morbihan, j'allais vers le seul secteur que je n'avais pas exploré. Rattrapé par la nuit, je n'ai pas pu tout faire alors peut-être qu'il y aura un dernier périple encore plus bas, à la limite entre le Morbihan et la Loire-Inférieure.

    Toujours est-il qu'en ce beau samedi d'octobre, je descendais vers le sud profitant des magnifiques couleurs de l'automne. Un moment, je me suis arrêté, mon regard ayant été happé par une touffe de fougères magnifiques d'un jaune que le soleil caché derrière un bosquet rendait étincelant. 

    291016 (1).JPG

    J'ai traversé des bourgs dépourvus de cabine, emprunté des départementales et des chemins de traverse tout en écoutant en boucle le dernier album de Julien Doré. Je suis arrivé au bourg Le-Roc-Saint-André, pas si au sud que ça en fait (point vert), 

    carteMorbiRoc.jpg

    ,bourg qui porte bien son nom puisqu'il se situe à flanc d'un rocher dominant le canal de Nantes à Brest. Les époux Straub (cf Pleugriffet) sont donc passés par là me suis-je dis. En tout cas, l'endroit est magnifique et j'étais au désespoir de ne pas trouver l'objet convoité lorsque quittant les lieux, je tombe dessus. Elle se situe 100 mètres après le panneau annonçant la fin de l'agglomération mais elle se situe aussi juste après un panneau annonçant une autre commune (La-Chapelle-Caro). Mais je voulais tellement évoquer Le-Roc-Saint-André que j'ai décidé de l'affecter au Roc. Mais l'honneur est sauf. J'apprends à l'instant que Le-Roc-Saint-André, La-Chapelle-Caro et Quily (ainsi qu'une commune du Massif Central) viennent de fusionner pour former une seule commune  : le Val d'Oust. 

    Voici donc la cabine telle qu'elle s'est présentée à moi alors que je quittais Le-Roc-Saint-André. Elle se situe dans une zone vaguement industrielle pas très loin du pont enjambant le canal sur l'avenue des Frères Rey (qui tiennent une boite de mécanique générale à Pont-Eveque) après le pont enjambant le canal. 

    LE-ROC-SAINT-ANDRE 29 10 2016 (36).JPG

    Le téléphone fonctionne en réception et porte le numéro 02 97 74 97 86. On note qu'un soin particulier a été apporté à ce que le monument ne soit pas percuté par quelque chauffard prudent. Il y a des zones comme ça qui sont tellement désespérantes que les services chargés de retirer les cabines ne voient pas l'intérêt de perdre leur temps à les enlever. Si j'avais eu le temps, je serais resté vagabonder dans ce no man's land mais il me fallait retourner au Roc pour prendre des photos du bourg qui vaut le détour. 

    Du haut de la mausolée, on a une vue imprenable (comme on dit) sur le canal encore plus imprenable en cette saison de l'année. 

    LE-ROC-SAINT-ANDRE 29 10 2016 (25).JPG

    L'église s'appelle Saint-André. Surprenant non ? Elle ne ressemble pas du tout à celle de Pleugriffet (en fait, j'essaie de placer Pleugriffet dans toutes mes notes pour monter dans les résultats Google mais pour l'instant, ça ne marche pas parce que je me suis rendu compte que les 10 premières pages de réponse sont squattées par des sites institutionnels ou des sites bidon qui paient cher leurs places). 

    LE-ROC-SAINT-ANDRE 29 10 2016 (17).JPG

    Pour une commune qui ne compte que 900 habitants, j'ai trouvé qu'il y avait un nombre de commerces conséquent. J'avais oublié qu'on n'était plus dans le nord du Morbihan. Par exemple, les 900 roxédois disposent d'une pharmacie qui fait aussi casino et palace. 

    LE-ROC-SAINT-ANDRE 29 10 2016 (8).JPG

    Je dois vous avouer quand même que j'étais agacé de retraverser ce bourg. Car souvent, quand j'ai traversé un bourg de long en large et que je n'ai rien trouvé que ce n'est qu'à la fin que je trouve la cabine, ça m'agace un peu. Obligé de tout se retaper. 

    Ce qu'il y a de bien avec l'automne, c'est que n'importe quelle photo fait son effet. Voyez comme est resplendissante la rue principale du Roc avec ses chênes aux feuilles écarlates.

    LE-ROC-SAINT-ANDRE 29 10 2016 (30).JPG

    Je ne déroge pas à mes habitudes. Voici un pâté de commerces où l'on trouve de tout et il y en a d'autres de l'autre côté de la rue. Le-Roc-Saint-André a tous les atouts pour accueillir de nouveaux habitants et des migrants aussi si les habitants le souhaitent, j'espère et puis les américains qui voudraient fuit leur pays si Trump est élu. 

    LE-ROC-SAINT-ANDRE 29 10 2016 (49).JPG

    En ce bel après-midi d'arrière- saison, d'aucuns consommaient en terrasse. 

    LE-ROC-SAINT-ANDRE 29 10 2016 (9).JPG

    J'ai trouvé cette vieillesse publicité : ZH LE CHAUFFAGE D'ACIER. J'ai fait des recherches rapides mais je ne sais toujours pas en quoi consiste le chauffage d'acier. Ça ne m'empêchera pas de ne pas dormir de la nuit mais quand même quoi. On brûlerait de l'acier comme du bois ou du fuel pour chauffer une maison ? Mais à combien l'acier entre en fusion. J'en perds la critique de la raison pure de Kant. Il est vrai que je ne suis pas trop calé en plomberie.  Tout cela me plombe. 

    LE-ROC-SAINT-ANDRE 29 10 2016 (6).JPG

    Je ne pense pas qu'on se déplace au Roc-Saint-André (nouvellement Val d'Oust donc) pour commander ce genre de chaudière. Il y a plus à flâner qu'à acheter dans ce village haut perché. 

    LE-ROC-SAINT-ANDRE 29 10 2016 (26).JPG

    Comme je tirais la tronche, j'ai opté pour la fonction 'encre de chine' sur mon logiciel de retouche. 

    LE-ROC-SAINT-ANDRE 29 10 2016 (37).JPG

    visite le samedi 29 octobre 2016. Arrivé à 13:57, départ à 14:36.  Maire délégué : Thierry Huiban (le maire du Val d'Oust étant Michel Guégan). 930 rodexoises. Canton de Moréac. Prochaine étape : Saint-Abraham

    Loïc LT

    LE-ROC-SAINT-ANDRE 29 10 2016 (27).JPG