Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fargesia scabrida

  • inventaire des fougères

    Pour une fois, il ne sera pas question d'inventaire de cabines téléphoniques dont les gens n'ont que faire. Non, je me suis amusé à faire un beau tableau récapitulant ma petite collection de fougères, ma troisième passion après les bambous, et les armes à feu. 

     

    Quelques photos pour illustrer quand même. J'ai mis à profit cette semaine de vacances pour créer un parterre quasiment dédié aux fougères sur le pignon est de la maison. Un bambou fargesia scabrida donne un peu de hauteur au tout et des hydrangea, un peu de couleur. Le parterre n'est pas fini mais il est bien avancé. Comme on sait, globalement les fougères craignent le soleil et sur ce côté de la maison, elles ne sont exposées à l'astre qui permet la vie sur Terre que jusque midi à peu près. Ensuite, ce n'est que de l'ombre. 

     

    jardin,printemp,fougère,osmonde royale,onoclea sensibilis,bambou,plume d'autruche,2015,fargesia scabrida,cyrtomium falcatum,polystichum polyblepharum,dryopteris filix-max,dryopteris erythrorosa,polystichum setiferum

    Polystichum polyblepharum 

    DSC03170.JPG

    A gauche, le fargesia scabrida  (planté l'année dernière), au milieu (pas encore planté au moment de la photo), Cyrtomium falcatum et à droite on retrouve polystichum polyblepharum.

    DSC03177.JPG

    La plume d'autruche (matteuccia struthiopteris) après sa mise en terre. C'est un fait que j'essaie au maximum de mettre les fougères en terre, ça évite les corvées d'arrosage et un avec une bonne couche de paillage, on est encore plus tranquille. Pour l'instant, c'est encore un bébé, je l'ai achetée l'année dernière et elle a enduré la vie en pot pendant un an. Longue vie à toi, Plume d'Autruche !

    DSC03175.JPG

    Les onoclea sensibilis sortent tranquillement, fragilement, à l'ombre des bambous. Elles sont en compagnie de la reine des fougères : l'Osmonde Royale. J'espère que pour mai, toute cette partie que les bambous n'auront pas encore envahi sera un tapis de fougères...

    200415 (39).JPG

    L'Osmonde Royale est sortie de terre également. J'en ai 3 exemplaires que j'avais eu la bêtise de planter en plein cagnard l'an passé, supposant qu'elles supporteraient le pâle soleil armoricain. Mais elles ont souffert le martyr. Je présente mes plus plates excuses à ces plantes qui affectionnent avant tout les berges des sous-bois. 

    200415 (40).JPG

    Tant que ce jeune fou ne les écrase pas, ça va...

    DSC03200.JPG

    Loïc LT