Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jean-luc Godard

  • Questa è la mia vita

    J'ai eu un peu de mal à trouver mais c'est fait. L'affiche qui est à gauche à "Hatari !"est "questa è la mia vita", ce qui en Français veut dire "c'est ma vie". C'est un film de Jean-Luc Godard sorti en 1962 en France sous le titre "vivre sa vie", un des rares films du réalisateur que je n'ai pas vu. 

    la mia vita.jpg

    L'actrice principale est Anna Karina, l'égérie de JLG. Sorti également en 1962, ce n'est pas un hasard qu'il se trouve à l'affiche de ce cinéma bizarre, à fond de cale.

    la mia vita2.jpg

    questaen.jpg

  • Hatari !

     Plusieurs fois dans le film "le mépris", on voit l'affiche du film "Hatari !".

    hatari.jpg

    Il s'agit d'un film de Howard Hawks sorti en 1962 avec John Wayne et Hardy Kruger (ce dernier joue le soldat allemand fait prisonnier dans le mythique "un taxi pour Tobrouk"). 

    hatari2.jpg

    Il ne s'agit pas d'un western. Je vous invite à lire sa fiche Wikipedia. Je veux absolument voir ce film. Jean-Luc Godard ne laisse rien au hasard mais d'un point de vue chronologique, c'est cohérent car "Hatari !" est sorti en 1962, c'est à dire pendant le tournage du "mépris". Il y a d'autres affiches dans le film mais j'ai du mal à voir les titres. 


                       

  • soirée cinéma # Pierrot Le Fou

    pierrot5.jpgJ'en ai déjà parlé ici. Je mets le film Pierrot Le Fou au firmament de mes films préférés. Il envoie une charge poétique  énorme matinée de nihilisme et d'anarchisme avec quelques références à Rimbaud ce que vous imaginez n'est pas fait pour me déplaire. Chaque fois que je le revois, je repère un détail qui m'avait échappé. Car rien n'est laissé au hasard chez Godard. Les livres que lit Pierrot (je m'appelle Ferdinand) ou les affiches en fond du décor. Ce film qui date de 1965 fait partie des films abordables de Jean-Luc Godard (avec le mépris et à bout de souffle). Tout ce qu'il a fait après, c'est du cinéma pour intellos et où Godard brise les codes et se regarde filmer. 

    Pierrot le Fou préfigure ce cinéma d'avant garde mais reste accessible au grand même s'il faut faire un petit effort quand même.

    Voici quelques photos du film que j'ai capturés ce soir...enfin ce soir, il est 2 heures du matin et j'ai bu trop de café.

    PIERRO4T.jpg

    pierrot.jpg

    pierrot2.jpg

    PIERROT3.jpg

    Le film est plus au moins une adaptation du roman '"le démon  d'onze heures" de Lionel White, livre que j'ai acheté pour trois francs six sous sur Rakuten. 

    pierrot6.jpg