Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Françoiz Breut

  • la femme sans histoire (Françoiz Breut, par Dominique A)

    Quand on a interviewé Françoiz (voir groupe " ekfb" sur le groupe Facebook "everyone kisses Françoiz Breut'"(venez bon sang), on lui a posé la question de savoir quelle était dans son répertoire, sa chanson préférée en ne lui laissant aucune chance, elle a répondu "la femme sans histoire" paru sur l'album Françoiz Breut en 1997 sur le label le bon moyennais et écrit et composé par Didier Barbelivien. Pour le questionnaire, elle a fait sa chafouine mais pas trop "j'aime plein de choses qui me viennent etc " et puis elle a répondu à la surprise générale de moi même  et l'assemblée réunie en consortium (ça veut rien dire, je pars en live) que c'était "la femme sans histoire", la chanson dont j'ai peut être le moins écouté dans son répertoire. Une seule phrase, ouf !

     

     

    Dès que je passais les premières notes, une espèce de tam-tam avec une rythmique peu emballante , je passais à la suivante. Je dis pas, peut-être que lorsque j'ai acheté cet album (il y a 23 ans...), peut-être que je l'écoutais distraitement en travaillant ma compta (ou en n'essayant)...mais franchement non. J'ai écouté plein de titres de cet album mais pas celui-là. Mais ça alors !! Qu'est ce que t'en penses ? ( je fais ma Carla). Alors, aujourd'hui alors que notre président est entre la vie  et la mort, j'ai fait attention à ce titre. Bon, pour la mélodie et les orchestrations, je reste sur ma position, par contre pour les paroles (je les pose pas ici, vous les trouverez partout), je coince car il faut savoir que je suis sorti avec un modeste 14 de la primaire de Saint-Donatien près de Berloch en Languidic (rassurez vous, ce n'est pas le secteur de Julie Schittly ni le domaine de Fanny Chiarello)  On était cinq en cm2 quasiment et trente dans l'école fils, garçons, gays, bi·e·s, trans et intersexes étions tous quasiment enfants de paysans. C'était la belle vie

    Venons en fait en fait. Attendez, je réécoute la chanson.

     

    1 - je pressens que c'est une femme qui cherche à une écrire une histoire, à écrire et malgré des efforts qu'elle endure, elle trouve pas .Un jour une histoire vient à elle et lui offre un type (va voir cet homme là-bas, elle m'a poussé contre lui et m'a dit maintenant je suis à toi). C'est la bonne ! Mais elle dit plus tard qu'elle n'a pas qu'une idée vague de cette histoire 

    2 " à part une histoire, à faire tourner, à faire tourner, je peux voir venir le pire sans histoire". Le pire, c'est quoi. Est-ce qu'elle raconte sa propre vie de femme sans histoire lors de  laquelle, elle a croisé un type qu'elle a largué ?

    3- il est pas question d'amour dans ce texte. Elle veut juste vivre normalement, avoir une histoire, là, sa vie est morne, triste, sans vie. 

    4 - c'est la version de Léonor qui se prend pas la tête comme moi. Sans doute la bonne. snif

    version Léonor :Souvent ne on tombe pas amoureux de quelqu'un mais de l'image qu'on a de soi même amoureux, d'une histoire où on se voit dans un rôle qui nous plait. 

    Combien de fois j'ai écris "histoire" dans ce topo ?

     

  • Françoiz Breut - mes péchés s'accumulent

    C'est le nouveau Françoiz Breut qui préfigure le flux flou de la foule, l'album qui doit sortir au printemps 2021. C'est très beau, très sensuel et la voix de Françoiz est clairement mise en avant ce qui fait que je n'aurai pas de mal à retranscrire les paroles demain matin, pas devant mon bol de café car je viens de m'apercevoir que je n'avais plus de filtre. Fait chier ! On peut mettre quoi à la place d'un filtre ? Du sopalin ? Mes ennuis à moi aussi s'accumulent (mais pas trop).

    Le mot préféré de Françoiz est "crépite" et elle aime les rimes en ime ou ipe en général. D'ailleurs, j'ai remarqué quelle s'est mise dans le rang, elle utilise de plus en plus la rime.

                                             

                                   

  • Françoiz Breut fait des dessins

    Ce livret Collector composé de 12 dessins originaux de Françoiz Breut accompagne l'édition originale du vinyle de l'album ZOO.

    Il est tiré à 100 exemplaires numérotés et signés de 1 à 100. L'ensemble de ces exemplaires constitue l'édition originale.

    Achevé d'imprimer sur les presses de l'imprimerie Dereume à Drogenbos en février 2016.

    Exemplaire n°15.

    (avec une signature manuscrite de F : Françoiz Breut 216.

    DSC02019.JPG

     

     

     

     

     

     

  • Françoiz Breut : FFF

    François Breut a annoncé sur son site que le titre de son futur album qui sortira le 19 mars 21 sera :

     

    Le flux flou de la foule

    IMG_20201126_000518.jpg

     

     

  • les romans de la vie #15 Françoiz Breut

    chiarelllo.jpegInutile que je vous présente cette chanteuse. De toute façon vous trouverez tout sur Wikipedia. Moi, je suis fan d'elle, même quand on la voyait de fond sur le Twenty Two bar (si vous ne connaissez pas cette chanson, précipitez vous. Tout est sur 10 heures. 

    Ma préférée de F est la conquête. j'ai tout de suite aimé sa voix un peu haute. Dominique lui a fait un album avec le titre every one kiisses a stranger  un superbe album (qui a inspiré le titre du groupe facebook qui lui es consacré (vouv pouvez vous inscrire, le premier aura une boite au chocolat) Après la séparation avec Dominique, elle a poursuivi sa carrière  assez confidentielle ce qui ne lui pas empêché de faire une tournée au States et commettre six albums  et le septième est en préparation qui s'intitulera "flux flou de la foule", une belle allitération des f. Qui a trouvé ce titre ? La photo; c'est la magnifique Fanny Chiarello (qui est dans les 10

    Et merci à Françoiz d'avoir joué le jeu.

    Bon, je suppose que vous êtes pressés de voir son top 10. Le voilà

     

    Sisyphe est une femme - Geneviève Brisac

    ma vie en l'air - Philippe Vasset

    Happy Woman - Fanny Chiarello

    journal de la bicyclette - David Byrne

    Positively 4th street - Davif Hadju

    blues pour trois tombes et un fantôme 

    le sein - Philip Roth

    le bar sous la mer - Stefano Benni

    les années - Annie Ernaux

    blues pour trois tombes et un fantôme - Philippe Marcczewski

  • Françoiz back

    Françoiz Breut, le chouchou (poème ci-dessous)

    fbback.jpg

    Quelqu'une ce matin sachant mon béguin pour
    Une chanteuse qui naquit crois-je à Cherbourg
    M'a dégoté quelque part au fond d'internet
    Une photo d'elle pouvant m'aider peut-être
     
    A vous expliquer comment un jour près de Barbès
    En fouillant par hasard bêtement dans un bac
    Je tombai sur un disque vite mis dans mon sac
    Puis sans prendre le soin de passer par la caisse.
     
    Aujourd’hui bien des ponts ont coulé sous les eaux
    Mais Françoiz Breut toujours fait partie de ma vie
    Surtout lorsque les soirs juste avant le dodo
     
    J'écoute quelque titre en buvant un whisky
    L'imaginant chez elle ou alors n'importe où
    Attacher ses cheveux à l'aide d'un chouchou.
     
    Loïc LT, 24.01.2020
  • Françoiz Breut in the box (3)

    J'ai remarqué que sur la vidéo les paroles et la vidéo ne sont pas en phase. C'est embêtant mais moins embêtant que ce qui m'est arrivé ce soir, à savoir que la vidéo a été supprimée pour une histoire de droit d'auteur ! J'hallucine. Je veux faire de la pub pour un objet, qui plus est date de 2013 et on m'emmerde avec des droits d'auteurs. En plus, les boites, c'est une activité annexe dans la carrière de Françoiz. Ce n'est pas ce qui la fait vivre....alors j'ai pas compris, je verrai demain matin ce qu'il en est.

    Alors, pour cette note, je vais faire ma feignasse. J'ai beaucoup trop écrit aujourd'hui. Je sature. Alors je vais vous balancer des photos en vrac, sans commentaires. Entendu !!!?

    DSC01990.JPG

    DSC01991.JPG

    DSC01993.JPG

    DSC01992.JPG

    DSC01994.JPG

    DSC02003.JPG

  • Françoiz Breut in th box (1)

    DSC01979.JPGVous savez tous ici que je suis fan de la chanteuse Françoiz Breut. Je vous en ai suffisamment parlé. Mais la miss a plus d'une corde à son arc. En plus de savoir chanter avec cet alto très particulier (qui bizarrement me fait penser à celui de son ex compagnon dont on a perdu de vue), elle sait faire plein de choses avec ses petites mains. Il faut savoir quand même qu'elle a fait les beaux arts à Caen et que c'est après avoir rencontré un type au twenty two bar à Nantes qu'elle s'est mise à chanter d'abord sur les albums dudit type un peu en second plan et puis, fou amoureux d'elle, il (vous n'avez rien à faire là si vous n'avez pas deviné que je parlais de Dominique A) lui a fait un album éponyme (dans le genre minimaliste) , un sublime album que j'écoutais dans ma chambre d'étudiant à Rennes (et que j'écoute toujours dans ma piaule de célibataire quelque part) au lieu d'aller en cours de droit. 

    Et puis ensuite, je ne l'ai jamais vraiment quittée. Même après avoir dit "au revoir mon amour" à Dominique, j'ai continué à acheter ses albums (des trucs qu'on appelait des cd) et toujours pour cette voix hautaine et ces textes (pas toujours d'elle) bien ciselés. Malheureusement, elle a quitté Nantes pour la Belgique et je n'ai jamais pu la voir en concert. Evidemment, personne dans mon entourage ne la connait (à part mon ex femme et mes filles -), pas plus qu'on connait Dominique. Ah oui quand même, en dehors de "tourner les serviettes", les "gens"  connaissent Bashung à cause de Gaby mais à part ça, Alain a fait d'autres chansons ?

    Bon, on est aujourd'hui en 2020, la Terre tourne toujours du bon côté, bien qu'elle penche un peu du côté droit. Françoiz Breut continue de sortir des albums tous les trois ou quatre ans (sauf les années bissextiles, blague à la con) mais elle a un public confidentiel ce qui n'a pas l'air de l'embêter (encore qu'on ne sait pas ce qui se passe dans le cœur d'une femme). En parallèle de sa carrière de chanteuse, elle continue à faire de petites choses avec ses deux mains (oui, la nature lui en a octroyé que deux), comme de petites boites en carton comme celle que je viens de recevoir aujourd'hui (j'en reparlerai évidemment). Elle illustre aussi des livres pour enfants, encore que pas tant que ça si je m'en réfère au site du Méchant. Par ailleurs, elle expose ici ou là mais surtout en Belgique.....Reviens Françoiz !!!!!!

    Donc, elle fait des dessins qui sont très particuliers et qui je trouve, me font penser au mouvement dada. Elle fait fi des proportions, les têtes sont souvent énormes par rapport aux corps voire difformes et elle ne se prend pas la tête à faire des mains crédibles (déjà, même ceux qui essaient n'y arrivent pas alors....à quoi bon s'embêter). L'ensemble forme cependant un tout cohérent. Elle laisse libre court à son imagination qui semble comme autant de  réminiscences issues de ses années d'enfance dans la Manche, le bagage adulte en plus. Mais comme un malheur n'arrive jamais seul -), elle aime bien emballer ses petits trésors dans des boites en carton, (qui sont en carton certes mais totalement recouverts de quelque chose qui ressemble à du sparadra).

    Au secours, je suis perdu ! Je ne connais rien à tout ça. Toi non plus Julie Schittly ? Ouf ! Mais, je suis quand même possesseur d'une de ces boites (l'illustration est une photo prise chez moi, oui madame, oui monsieur). Pour info, j'habite désormais au 8 rue Paul Vaillant Couturier dans une certaine ville dans laquelle il n'y a qu'une librairie qui ouvre cahin caha, de trois heures du mat à six heures par exemple. Je vous assure que c'est totalement faux !

    A suivre....

    Loïc LT, 

  • CR365 : frappez sans entrer - John Godey (Gallimard, série noire)

     

    frappezsansenrter.jpg

    Ce sont des fans de Godard qui m'ont affirmé que le Série Noire posé sur les fesses de Brigitte Bardot dans "le mépris" était "frappez sans entrer" de John Godey. Au fait, avant de venir sur ce blog, vous avez frappé ? Et est-ce que je vous ai laissé entrer ? Je crois pas, non, mais maintenant que vous êtes là, que vous vous appeliez Françoiz Breut ou Julie Schittly, vous pouvez rester. Je vous paie un café. Je suis sûr que vous allez bien vous entendre. De toute façon, ça ne va pas durer longtemps. Ce polar sorti en 1961 ne présente pas beaucoup d'intérêt et c'est sans doute pour ça que Camille n'a pas le nez dedans. Mais connaissant Godard, le choix de ce livre n'est pas un hasard....ou peut-être. Je suis bien le seul à me poser ce genre de question. Lui-même ne doit plus savoir d'ailleurs. Sinon, je ne comprends pas en quoi ce titre a un rapport avec le polar dans lequel les gens frappent et attendent qu'on les ouvre. 

    875816060.jpgL'histoire est assez simple. Dans un quartier résidentiel d'une quelconque ville américaine (qui n'a pas encore trouvé son clown), une jeune fille qui s'appelle Lola Paris se fait buter par une voiture et se retrouve entre la vie et la mort à l'hôpital. Une enquête est évidemment menée. Une dizaine de flics sont sur l'affaire que des journalistes importunent sans cesse. On vérifie la carrosserie des voitures des habitants du quartier mais on ne trouve rien de probant. C'est assez simple, non ? Je me demande si ça vaut vraiment un roman. 

    J'ai lu les 186 pages très vite. La traduction de Jean Rosenthal est très bonne car ça se lit bien. Quand on arrive à la page 101, on tourne  et on se retrouve comme par magie à la page 102 ! A force de lire sur liseuse, j'ai fini par perdre l'habitude de choses élémentaires. Si un jour, vous allez à la plage de Kerhillio et que vous ne savez pas que lire, passez chez moi, j'habite quelque part à côté d'un arrêt de bus. Vous trouverez facilement. Vous verrez l'aile avant droite de ma voiture est bousillée et couverte de sang.

    John Godey dispose d'une page Wikipedia. 

    lecture le 12/11/2020, parution : 1961. Note 5/5 (mais juste pour les fesses de BB)

    Shako