Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CR377 : la maison Nucingen - Balzac

md8135882409.jpgBien que ne n'ai pas étudié de Balzac à l'école, je trouve qu'il est phagocyté par l'éduction nationale, d'où le fait que j'ai eu du mal à me décider à le lire (les idées reçues ont la vie dure)....illusions perdues, la cousine Bette, le Père Goriot et voici la maison Nucingen, roman pas très épais, ce qui n'est pas dans son habitude. Par ailleurs, le thème du boursicotage aurait mérité plus de place .  Moi, ça me passionne en tout cas. L'argent de Zola traite du même sujet mais avec plus d'épaisseur. Mais Balzac, c'est quand même énorme. Les mots paraissent couler sous sa plume comme l'eau d'un ruisseau limpide.  

Il faut toujours s'accrocher quand on lit un Balzac .Je ne vais pas lui faire le reproche de faire dans la description. Il  n'en fait pas , ni des paysages ni les personnages à peine. Prends ça et mange ton pain. Le tour est mené tambour bâtant comme toujours avec Balzac. Pas le temps d'aller aux vestiaires.

Je suis toujours en cours de lecture de la Recherche. Là, je dois lire Albertine disparue....mais je  vais lire avant le premier roman des Rougon Macquart histoire peut-être de relire la série en entier, ce que j'avais fait il y a quoi... 30 ans

lecture 20.09.21, liseuse. note : 3/5

Écrire un commentaire

Optionnel