Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

revenir au monde, suite

Je ne vais pas cacher que j'ai vécu des moments difficiles ces deux derniers mois. Le point d'orgue ne date que y'a une semaine. J'avais oublié le code PIN de mon portable (il faut le faire) et je ne trouvais pas le code PUK. On se rend compte à ce moment-là que sans ces fichus téléphones, on est complètement désemparé, c'est comme si il nous manquait un bras. Je n'étais vraiment pas bien et je suis allé à vélo au bord d'un étang. Je ne sais pas trop ce que je voulais faire mais vous devinez. J'avais même laissé un mot sur ma table de salon. Et puis finalement, une voisine a arrangé le bordel et j'étais à nouveau connecté au monde. 

Depuis cette triste affaire, ça va mieux. J'ai vu ma psychiatre mardi et je n'étais pas encore très bien . Elle m'a demandé si j'avais constaté un changement depuis que je prenais un nouvel antidépresseur (Paroxétine). Je lui ai répondu que non, elle était surprise et il se trouve que depuis ce rendez-vous, ça va beaucoup mieux. Je frise même l'hystérie collective. C'est à se demander si je ne suis pas bipolaire mais on ne m'a jamais diagnostiqué comme tel. 

C'est dans ces conditions que j'ai décidé de rouvrir ce blog en distillant mes petits poèmes (toujours avec des rimes au grand désespoir de Carla -). En plus de ça, je vous raconterai un peu ce qui me trotte dans la tête, le positif et j'espère moins, le négatif. 

@Shako

Commentaires

  • Ah ah ah les rimes ! Oui, je désespère de te voir un jour faire des vers libres ! Mais j'ai beaucoup d'admiration pour ta capacité à faire de beaux vers bien métrés. Je suis contente que tu ailles mieux, c'est une très bonne nouvelle !

Écrire un commentaire

Optionnel