Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'automne du poète # poème 1

Sonnet écrit le 20 septembre 1996 à l'occasion de la venue du pape Jean-Paul II à Saint-Anne d'Auray, soit à 20 kilomètres de chez moi. (retouché le 18.04.2020)

 

Quelques uns ont cru voir dans une robe blanche

L'homme du Vatican inerte et vacillant

Et son morne discours et le saint sacrement

Valaient bien pour ces gens cent messes du dimanche. 

 

Les pèlerins bretons debout depuis la veille

Avalaient goulument ces pieuses paroles

Et tous ces corps bénis notaient tous les conseils

Donnés par le pontife en  haut de l'acropole.

 

Pendant ce temps, pas loin, dans un vallon tranquille

Allongée sous un chêne, une vache meuglait

Rivalisant en vain avec notre imbécile. 

 

Et le paysan heureux, après trois mots vulgaires

S'en allait sifflotant vers Saint-Anne d'Auray

Narguant le dieu du ciel et son vieil émissaire. 

Écrire un commentaire

Optionnel