Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CR354 : dans l'ombre du brasier (pdt que blog fermé)

CR354 : dans l'ombre du brasier - Hervé Le Corre


J'ai fini ce roman il y a une semaine et en général je fais mon compte rendu dans la foulée mais là j'avais vraiment pas la tête à ça (c'est comme Soif d'Amélie Nothomb que j'ai adoré mais dont je n'ai toujours pas parlé).
Hervé Le Corre qui contrairement à ce que pourrait faire penser son nom n'est pas breton. Il est bordelais et catalogué comme auteur de polar. Je dis "catalogué" parce que ce roman n'est pas vraiment un polar ou alors juste en second plan pour faire genre. Il s'agit d'un roman historique relatant un évènement pas très connu de l'histoire de France, la Commune de Paris qui eut lieu en 1871 après la défaite contre l'Allemagne. L'auteur ne dit pas le pourquoi du comment de l'historique mais nous plonge en immersion dans cette guerre, puisqu'il s'agit bien d'une guerre, en immersion donc au cœur de la résistance parisienne contre l'armée légale venue de Versailles et sous les ordres de Thiers et Mac Mahon. Aussi insensé que celà puisse paraître, une clique de communistes de la capitale avait tenté de la rendre indépendante afin d'y créer un système d'autogestion.
La fin de la Commune approche, l'armée légale avance et les insurgés se défendent comme ils peuvent derrière des barricades.
L'auteur s'est certainement bien documenté. Je n'ai aucun reproche à faire à part que ce pavé aurait pu être un peu moins long car les scènes de guerre sont un peu répétitives et identiques.
Pour l'anecdote, c'est à cause de la Commune qu'il n'y pas eu de maire de Paris jusque 1977 et l'élection de Jacques Chirac, le pouvoir central se méfiant de ces Parisiens leninistes. La Commune de Paris était une utopie mais les soldats se sont battus jusqu'au bout, perdus pour perdus autant résister à  l'ennemi autant que faire se peut.
Un roman historique avec des personnages hauts en couleur valent mieux que les essais pour comprendre un événement.

Lecture : janvier 2020, sur papier.
Éditions Payot&Rivages, 491 pages
Sortie, janvier 2019
Note : 4.5/5

Écrire un commentaire

Optionnel