Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CR353 : le miroir égaré - Françoise Sagan (pdt que blog fermé)

CR354 : le miroir égaré - Françoise Sagan


Encore une Françoise. Ça fait beaucoup de Françoise que j'aime bien : Breut, Hardy, Sagan.. ah non, c'est tout mais il y sans doute beaucoup de Françoise Lambda en France qui ont du talent.
Ça donne l'impression que j'ai envie de meubler. Un peu mais pas totalement. Comme beaucoup je n'avais lu de Françoise Sagan que Bonjour tristesse dont je n'ai quasiment aucun souvenir (j'ai une mémoire de lecture à trois mois) mais je crois que c'était pas mauvais.
Ici, c'est une histoire d'amour avec adultère dans le milieu du théâtre. J'imagine que comme Patrick Modiano, Françoise Sagan écrit toujours le même livre. Parfois, on se demande si on n'est pas en train de lire un Harlequin haut de gamme. Mais je ne suis pas suffisamment lecteur des Harlequin (juste deux à trois par mois) pour me permettre une comparaison foireuse. Avec un style épuré, l'auteur raconte une histoire où la psychologie des personnages prend beaucoup de place. Le narrateur étant omniscient, ça permet d'avoir les états d'âme de chaque pitoyable protagoniste.
Qu'est ce que je peux dire d'autres ? Le roman est sorti en 1990. Est-ce que c'est normal que François Rosset utilise encore une machine à écrire ? On rigole mais il s'en vend encore et comme les vinyles, ça peut revenir.

Lecture sur papier, janvier 2020
196 pages.
Sorti chez Plon, 1990
Note : 3.5/5

Écrire un commentaire

Optionnel