Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les lectures de la vie #34 - Julie H

la carte.jpg

 

Je me suis couché tôt hier soir et du coup, là, il est presque 4h du matin et je suis frais comme d'Artaban ou fier comme un gardon... si vous préférez ! Ça commence bien. 

J'ai eu une bonne surprise peu après mon réveil nocturne (avant quoi je dormais) alors que j'essayais de sortir d'un mauvais pas (j'étais coincé sous mon lit) de recevoir un message de Carla où elle me donnait le top10 de Julie H) liste que je n'attendais plus.

Avant tout de chose, je viens de me rendre compte que OF ne publie plus en moyenne qu'à 500 ou 600.000 exemplaires alors qu'il y a 30 ans, ça flirtait souvent aux abords du million. J'espère que les revenus sur le net compensent car je tiens à ce quotidien. Il faudrait que je vois les ventes du Parisien/Aujourd'hui en France pour voir si OF est toujours en tête. 

Julie m'écrit qu'elle n'est pas rancunière, ça tombe bien, moi non plus. Il se trouve  qu'il y a quoi, un an, un an et demi, je me suis présenté complètement déchiré dans une librairie de Mellionnec et j'ai un peu gâché la soirée. Julie qui était présente avec son compagnon Thomas m'en a beaucoup voulu, m'a bloqué partout sur le net.

Je me suis platement excusé hier et elle a accepté. Publiquement, je le redis...je regrette ce que j'ai fait, c'était dangereux (en voiture à 70 kms de chez moi de surcroit ) et en bredouillant n'importe quoi lors de cette soirée.

Avant cette date, j'avais déjà vu Julie et Thomas à Guémené sur Scorff (pays de l'andouille, c'est pours ça qu'on l'a choisie comme point de ralliement) joli petit bourg du Morbihan nord). On a passé une chouette après midi. Thomas avec son gros appareil photo (c'est son métier) a canardé le bourg dans tous les sens jusqu'à se mettre à marcher sur ses mains avant de pouvoir prendre un cliché improbable. Il a tiré plusieurs fois mon portrait et je ne crois que ce soit ce qu'il a fait de plus beau -). 

Tiens, au fait, Thomas, tu peux m'envoyer ton TOP10 aussi car je crois que tu lis beaucoup ? Je te propose deux formules ! le TOP10 romans ou le TOP15 (où l'on peut tout mettre). C'est une offre promotionnelle pour Noël qui prendra fin le 30 septembre 2021. Ensuite, on reprend de tarifs normaux, c'est à dire zéro euro pour chacune des deux formules.

Donc Julie m'a envoyé sa liste de 10 et aussi sa liste de ses meilleurs romans américains. Je ne vais pas poser cette dernière aujourd'hui car pour le Top10, je ne demande que des romans français ou pas (à moins que tu préfères que ton vrai top10 soit celui américain ?). Je crois que tu lis en anglais dans le texte, non (à moins que ce ne soit Thomas) ? Et puis en ne postant pas ton top10 States, tu auras le droit à un autre article sur ce sublissime blog, peut-être le dernier des cormorans -)

Mais arrêtons de palabrer et venons-en au sujet (si j'arrive à descendre de  cette fichue armoire sur laquelle je me suis réfugié. Here's the list (je mets toujours un astérisque* lorsque j'ai moi-même lu le bouquin)

 

Liste de Julie H

 

Le chœur des femmes – Martin Winckler

Bouvard et Pécuchet – Gustave Flaubert

La carte et le territoire – Michel Houellebecq*

 L'ultime question – Juli Zeh

 Le carnet d'or – Doris Lessing

La maison du sommeil – Jonathan Coe

Orbitor – Mircea Cartarescu

Alice au pays des merveilles – Lewis Carroll

Les liaisons dangereuses – Pierre Choderlos de Laclos*

La rose pourpre et le lys – Michel Faber

(la fugitive – Alice Munro. (Des nouvelles mais si denses qu'elles constituent de véritables romans miniatures, des bijoux)

 

Merci Julie !

 

 

Commentaires

  • Alors alors... Je ne t'avais en fait bloqué que sur Facebook à l'époque, cher ami. ;-) On peut dire que la publication a été express après l'envoi de la liste !

    Bon courage pour caler ton armoire sous ton lit ! :-p

  • Bonjour Julie et merci.
    J’ai bcp de temps libre en ce moment donc je fais ça aussi sec.
    Parles en à Thomas. Je l’apprécie bcp.

  • Je lui en ai parlé sitôt ton article lu et il s'est mis à plancher sur la question ! :-) Et oui, on lit en anglais.

Écrire un commentaire

Optionnel