Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CR365 : frappez sans entrer - John Godey (Gallimard, série noire)

 

frappezsansenrter.jpg

Ce sont des fans de Godard qui m'ont affirmé que le Série Noire posé sur les fesses de Brigitte Bardot dans "le mépris" était "frappez sans entrer" de John Godey. Au fait, avant de venir sur ce blog, vous avez frappé ? Et est-ce que je vous ai laissé entrer ? Je crois pas, non, mais maintenant que vous êtes là, que vous vous appeliez Françoiz Breut ou Julie Schittly, vous pouvez rester. Je vous paie un café. Je suis sûr que vous allez bien vous entendre. De toute façon, ça ne va pas durer longtemps. Ce polar sorti en 1961 ne présente pas beaucoup d'intérêt et c'est sans doute pour ça que Camille n'a pas le nez dedans. Mais connaissant Godard, le choix de ce livre n'est pas un hasard....ou peut-être. Je suis bien le seul à me poser ce genre de question. Lui-même ne doit plus savoir d'ailleurs. Sinon, je ne comprends pas en quoi ce titre a un rapport avec le polar dans lequel les gens frappent et attendent qu'on les ouvre. 

875816060.jpgL'histoire est assez simple. Dans un quartier résidentiel d'une quelconque ville américaine (qui n'a pas encore trouvé son clown), une jeune fille qui s'appelle Lola Paris se fait buter par une voiture et se retrouve entre la vie et la mort à l'hôpital. Une enquête est évidemment menée. Une dizaine de flics sont sur l'affaire que des journalistes importunent sans cesse. On vérifie la carrosserie des voitures des habitants du quartier mais on ne trouve rien de probant. C'est assez simple, non ? Je me demande si ça vaut vraiment un roman. 

J'ai lu les 186 pages très vite. La traduction de Jean Rosenthal est très bonne car ça se lit bien. Quand on arrive à la page 101, on tourne  et on se retrouve comme par magie à la page 102 ! A force de lire sur liseuse, j'ai fini par perdre l'habitude de choses élémentaires. Si un jour, vous allez à la plage de Kerhillio et que vous ne savez pas que lire, passez chez moi, j'habite quelque part à côté d'un arrêt de bus. Vous trouverez facilement. Vous verrez l'aile avant droite de ma voiture est bousillée et couverte de sang.

John Godey dispose d'une page Wikipedia. 

lecture le 12/11/2020, parution : 1961. Note 5/5 (mais juste pour les fesses de BB)

Shako

 

Écrire un commentaire

Optionnel