Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

it's a new day for you

Je me suis tout à coup souvenu en me baladant sur YouTube avec mes tongs bon marché et en ne cherchant rien si ce n'est un sens à ma vie qui prend le chemin à droite en suivant sur la gauche, et en tombant à un carrefour avec une priorité à droite tous les jeudis du mois, que donc je suis tombé sans me faire mal sur "New day for you". (C'est bon, la phrase est correcte, parce qu'elle est un peu longue quoi ?) C'est une chanson de Basia que j'écoutais beaucoup le matin le siècle dernier avant d'aller me faire exploiter alors que je trempais mon pain rassis dans un bol de whisky de douze ans d'âge. Je lui trouvais des accointances avec "More than I can do" de Matt Bianco que j'écoutais d'ailleurs aussi. Je viens d'ailleurs juste d'apprendre que ce dernier est en fait un groupe. C'est comme Jamiroquai, j'ai dû me battre en duel (contre un type au cou difformément long) comme on faisait jadis ( notamment pour séparer le mari du cocu) parce que j'étais sûr que c'était un chanteur seul alors que l'autre con m'affirmait que c'était un groupe. J'ai remporté le duel de la façon la plus efficace possible puisque l'autre est mort après avoir reçu ma première balle dans les poumons. Il vivait seul et n'avait pas de famille à part sa femme et ses enfants. 

Je suis tombé donc sur "New Day For You" dont les paroles sont vraiment faites quand on s'est  levé de la main gauche. J'aime comme elle se présente au début...Bonjour c'est encore moi ! ...comme si elle nous le disait tous les matins. 

Elle elle poursuit par.."je suis là, tu as besoin de moi...n'aie plus de foi en l'amour...le meilleur est à venir..." (je précise quand même que la chanson est en anglais). 

C'est une chanson sublime, qui me parle beaucoup...n'attends rien de l'amour, il viendra à toi comme un homard tombe dans un verre d'eau, comme une étoile tombe du ciel ou encore  comme une petite boite en carton faite mains par la délicieuse Françoiz Breut. C'est sublime, comme art de vivre. Je n'ai pas mis la version vidéo. Elle n'a aucun intérêt. 

Je l'a dédie à quelqu'une qui ne devine pas à quel point je suis amoureux d'elle et que c'est un amour impossible alors on peut s'amuser de la chose. Et si elle tombe sur son ce blog comme un smartphone dans une baignoire, et bien tant pis, elle n'est pas censé savoir que je parle d'elle. Et puis même ! Au contraire !

Et n'oubliez pas les amis, ce samedi est un autre jour. Hier n'existe plus, demain vous appartient. Pour aujourd'hui, un type se prétendant auteur, compositeur et chanteur (inutile que je vous dise son nom puisqu'en bon Français que vous êtes vous le connaissez aussi peu qu'Axel Beaupain) me met dans la doute. Faut que je vois les paroles. 

Aujourd'hui n'existe plus/ Oh mes crépuscules confondus/ Et le flux semblable au reflux/Aujourd'hui n'existe plus

C'est sûr, tous les jours se ressemblent, en tout cas pour les éléments autour de nous mais t'en as toujours qui cherche un livre de Martine dans un magasin  de chaussures. 

                                           

 

Écrire un commentaire

Optionnel